Le logiciel RGPD permet à l’entreprise d’être en conformité avec le Règlement Général sur la Protection des Données à caractère personnel. La société est responsable des traitements et de la protection de ses données. Le logiciel favorise la sécurité des données des services informatiques. Il existe plusieurs logiciels garantissant la confidentialité des données d’une société. Ces programmes garantissent la gestion efficace des traitements et consentements certifiés conformes, application SAAS… D’autres outils permettent de prendre le contrôle des actifs d’information ou de tenir le registre des traitements RGPD.

Fonctionnalités des logiciels de gestion du RGPD

Les logiciels de gestion proposent des recherches propres au cadre réglementaire. L’objectif de ce programme est d’identifier et classifier les données personnelles. L’outil de gestion de DPO gère les informations sensibles comme les plaques minéralogiques, le CIN ou NIF. Le logiciel RGPD notifie rapidement l’autorité de contrôle en cas de violation des données. Cet outil permet d’archiver ou supprimer les données obsolètes ou inutilisées.

Le fournisseur de logiciel propose également un outil capable de conduire une analyse d’impact sur la protection des données. Cette analyse est obligatoire lorsqu’il s’agit de traitements de données susceptibles de présenter des risques importants relatifs à la vie privée des gens. Il existe également un logiciel capable d’interdire la saisie d’informations relatives à la santé, la vie sexuelle, l’opinion politique et religieuse, des commentaires subjectifs et des jugements de valeur… Cet outil est capable de détecter et empêcher en temps réel la publication des mots interdits dans les commentaires. Cette fonction sécurise les applications d’entreprise.

La gestion du RGPD apporte à l’utilisateur de nouveaux droits tout en favorisant d’autres règlements. Certains outils garantissent l’industrialisation de l’exercice des droits. Les utilisateurs pourront accéder, rectifier ou annuler leurs consentements. Grâce à un tableau de bord, il est plus facile de gérer l’exercice de ses droits en se connectant à une interface unique. Pour avoir plus d’informations sur le logiciel de gestion de DPOcliquez ici.

Utiliser un logiciel conforme au RGPD

Les associations qui souhaitent être conformes aux RGPD doivent justifier les techniques et méthodes utilisées pour la collecte et le stockage des données. Les organismes doivent également renseigner les responsables sur le recueil des consentements. Avant de respecter la conformité avec le RGPD, il faudra s’assurer que le logiciel CRM utilisé soit conforme à la sécurité des données. L’utilisation d’un logiciel de mise en conformité RGPD permet d’avoir à disposition une aide précieuse dans la mise en conformité d’une structure associative. Un tel programme sécurise et gère facilement le consentement des oppositions ainsi que les suppressions des données.

Le logiciel de gestion chargée de la confidentialité des données est de formaliser la conformité de manière la plus optimale. Les sociétés et les associations doivent réaliser une analyse d’impact concernant certains traitements de données. Ces analyses touchent surtout les informations susceptibles d’engendrer des risques et nuire à la personne. Pour faciliter la conduite de l’analyse d’impact, il faudra recourir à une solution d’aide à la mise en conformité d’une entreprise. Pour trouver le logiciel de gestion du RGPD, on peut faire une recherche sur Internet. Il existe une large gamme de logiciels et solutions favorisant la sécurité des données.

Présentation du meilleur logiciel de gestion RGPD

La solution dédiée DPO accorde aux entreprises un outil pour préparer à la mise en conformité du RGPD. Ce règlement général entre en vigueur le 25 mai 2018. Le logiciel RGPD est un programme puissant et évolutif. La solution est en adéquation avec les exigences du RGPD en termes d’accountability. Les modules de base d’un logiciel de protection des données s’occupent de la tenue du registre. La solution réalise la publication du Bilan annuel, gestion des demandes et des droits tels que la portabilité, opposition, accès, rectification, limitation… L’application inclut plusieurs fonctionnalités telles que l’analyse des risques associés aux traitements, référentiel des traitements, gestion des différents workflows et mentions types DPO,