Ce type de signature présente beaucoup d’avantages. Pratique et moderne, ce procédé est à la fois sûr et économique. Infalsifiable grâce à son cryptage, cette signature est appréciée des entreprises mais aussi de leurs clients.

Des atouts pratiques et économiques

En adoptant ce mode de signature, une entreprise peut gagner un temps considérable. Avec un logiciel de signature électronique, il est inutile d’obliger ses clients à se déplacer jusqu’au siège de la société pour parapher leurs contrats ou autres formulaires. Ce gain de temps s’accompagne d’un avantage écologique : une impression sur papier n’est pas nécessaire. Le document en question sera tout simplement envoyé par mail. On peut donc le conserver et l’archiver de manière numérique, ce qui permet également un gain de place appréciable, sans dossiers encombrants à stocker. En résumé, la signature électronique se traduit par une succession de caractères. Ce paraphe n’est donc pas visuel. Il est issu d’une technique basée sur la cryptographie asymétrique. Pour signer de cette façon, il faut s’équiper du logiciel adéquat. Le document ainsi paraphé est alors doté d’une garantie de “non répudiation”.

Une sécurité totale avec certificat

Avec la signature électronique PDF, ce type de document numérisé voit son intégrité garantie. Ce procédé est la preuve que votre fichier n’a pas été modifié entre le moment où il a été paraphé et celui où il est consulté. De plus, on peut également en identifier l’auteur. Il ne s’agit pas d’un simple paraphe manuscrit scanné. Ce dernier n’aurait pas plus de valeur légale qu’une simple copie. La spécificité de la signature numérique tient au certificat, simple ou qualifié, qui la rend particulièrement sûre. Il fait office de “carte d’identité” dans ce système électronique. Seule une autorité de certification est habilitée à le délivrer. Il faut par conséquent se déplacer pour l’obtenir, sur présentation de ses papiers d’identité. Ce certificat prend la forme d’une clé USB ou d’un fichier numérique. Avec ce dispositif, la sécurité légale est complète.

Quelle valeur pour cette signature ?

Ce paraphe électronique est tout aussi valable juridiquement parlant que son équivalent manuscrit. Dans le cadre de l’union européenne, cette signature est apparue en 1999 via une directive puis mise en application en 2016. En France, elle est également reconnue comme preuve fiable si elle s’avère validée par un certificat de confiance certifié conforme. De manière concrète, signer par ce procédé est plutôt simple. Après la lecture du document, en version PDF le plus souvent, il faut d’abord cliquer sur la mention “signer”. La deuxième étape consiste à sélectionner le bon certificat numérisé ou à l’insérer par le biais d’une clé USB. Enfin, il est nécessaire de taper un code secret avant de valider. Votre identité est contrôlée par le certificat numérique qualifié, plus fiable que sa version simple.